Voilà, Mugen est installé, configuré ! Bon, mais avec juste 2 versions de KFM, y a pas de quoi s’extasier… Il est temps d’enrichir le moteur avec des éléments. Le plus évident, ce sont les personnages.

Vous les trouverez par centaines sur le net, à commencer par ce site. N’oubliez jamais l’adage de base : « Google est votre ami », c’est une règle d’or dans la recherche d’éléments !

1. L’extraction des fichiers

Les éléments, et donc les personnages pour le sujet qui nous intéresse aujourd’hui, se présentent sous forme d’archives compressées, le plus souvent aux formats ZIP ou RAR (on trouve également des formats parfois « exotiques » comme le DCG, mais ça reste assez rare). Vous devez donc disposer d’un logiciel de compression vous permettant de décompresser ces formats. Outre les ténors du genre que sont WinZip et WinRar, il en existe d’autres, comme 7-zip ou Izarc, tout à fait satisfaisants pour l’utilisation que nous en ferons.

La plupart de ces logiciels permettent d’ajouter des options au menu contextuel (le menu qui apparaît lorsque vous faites un clic droit). L’une de ces options sera assez pratique : elle permet d’extraire les fichiers dans un dossier portant le nom de l’archive.

Options d'extractionOptions d’extraction du menu contextuel pour 7-zip, WinRar et WinZip

A partir de là, il faut savoir qu’il y a 2 « écoles » de compressions des éléments :

  1. Les fichiers sont compressés directement dans l’archive : l’option « Extraire ici » décompresse donc les fichiers directement dans le dossier où vous vous trouvez,
  2. C’est le dossier contenant les fichiers qui est compressé : l’option « Extraire ici » décompresse donc les fichiers dans un sous-dossier.

Ceci a une assez grande importance dans Mugen, car les fichiers des personnages doivent se trouver à des emplacements bien précis pour que Mugen puisse les trouver.

En gros, les fichiers d’un personnage doivent être placés dans un dossier portant le nom du personnage, et ce dossier doit lui-même se trouver dans le dossier chars/ de Mugen. Exemple : les fichiers de Kung-Fu Man (abrégé KFM) se trouvent dans chars/KFM/.

Il faut donc commencer par placer l’archive dans le dossier chars/ puis extraire.

Si le créateur a utilisé la première méthode de compression, dans ce cas, le plus simple est donc de décompresser dans un sous-dossier portant le nom de l’archive. En revanche, s’il a utilisé la seconde méthode, c’est « Extraire ici » qui est recommandé. Le problème, c’est qu’on ne peut jamais savoir à l’avance quelle méthode a été choisie, et donc quelle est la méthode idéale pour décompresser.

Personnellement, je vous recommande de toujours considérer que c’est la première méthode qui a été utilisée, et donc de décompresser dans un sous-dossier, car si vous faites « Extraire ici » alors que c’est la première méthode qui a été utilisée, vous allez vous retrouver avec plein de fichiers qui se baladent dans le dossier « chars/ », et vous risquez d’en oublier lorsque vous les déplacerez.

Notez en outre que certains personnages utilisent une structure « interne », c’est-à-dire qu’ils possèdent des sous-dossiers contenant d’autres fichiers. Ce que j’appelle les « fichiers du personnages », ce sont les fichiers et sous-dossiers (si vous avez un dossier au même endroit que des fichiers, et notamment le fichier DEF, ce sont des sous-dossiers englobés dans la notions de « fichiers du personnage »).

Partant de là, on va envisager plusieurs cas de figure. Le premier, c’est le cas idéal : les fichiers étaient directement compressés, et vous obtenez donc le schéma suivant :

chars/dossier_portant_le_nom_de_l’archive/fichiers_du_personnage

Dans ce cas, vous pouvez passer à l’étape 2. Deuxième cas : les fichiers étaient déjà compressés dans un fichier. Vous obtenez alors ce schéma :

chars/dossier_portant_le_nom_de_l’archive/dossier_contenant_les_fichiers/fichiers_du_personnage

le dossier_portant_le_nom_de_l’archive/ et le dossier_contenant_les_fichiers/ peuvent avoir le même nom ou pas, ce n’est pas important. Dans ce cas, vous devez vous placer dans le dossier_contenant_les_fichiers/, copier l’intégralité des fichiers (faites un Ctrl+A pour les sélectionner tous), et les coller dans le dossier_portant_le_nom_de_l’archive/. Ensuite, vous pouvez supprimer le dossier_contenant_les_fichiers/.

Vous devez donc normalement vous retrouver dans le schéma idéal :

chars/dossier_portant_le_nom_de_l’archive/fichiers_du_personnage

2. Vérification des noms de fichiers/dossier

Avant d’aller plus loin, il convient d’effectuer une petite vérification extrêmement basique : vous devez comparer le nom du dossier contenant les fichiers du personnage avec les fichiers DEF contenus dans ce dossier. Pour que tout soit correct, il faut que le nom du dossier concorde avec l’un des fichiers DEF.

Notez que cette comparaison n’est pas « case-sensitive » (c’est-à-dire qu’on ne s’occupe pas du fait que les noms soient en majuscules ou en minuscules).

Exemple pour Kung-Fu Man :

  • Le dossier est chars/KFM/
  • Ce dossier contient un fichier kfm.def (si vous regardez bien, il y a également des fichiers intro.def et ending.def, mais l’important, c’est d’avoir au moins 1 fichier DEF correspondant au nom du dossier).

Si c’est le cas, c’est bon, vous pouvez passer à l’étape 3. Sinon, il vous faut modifier soit le nom du dossier, soit le nom du fichier DEF afin que les 2 concordent. Par convention, on modifie le nom du dossier plutôt que celui du fichier DEF, même si cela n’a pas de réelle incidence.

Voilà, votre personnage est désormais prêt à être inséré !

3. Insertion dans Mugen

Maintenant que votre personnage est prêt à être utilisé par Mugen, il ne reste plus qu’à l’ajouter dans Mugen. Pour cela, il faut ouvrir le fichier select.def qui se trouve dans le dossier data/. Ce fichier s’ouvre avec n’importe quel éditeur de textes (cf. ce qui a été dit à l’article précédent pour le fichier mugen.cfg).

Ce fichier débute par un groupe [Characters], dans lequel vous allez pouvoir placer vos personnages. Sous la ligne [Characters], il y a normalement toute une série de lignes débutant par des « ; » et la dernière ligne indique « ;Insert your characters below. ».

Il suffit alors de taper le nom du dossier sous cette ligne. Notez que l’ordre de la liste correspond à l’ordre d’affichage dans l’écran de sélection dans Mugen (1ère ligne = 1ère case en haut à gauche).

Pour reprendre l’exemple de KFM, c’est logiquement qu’on trouve dans le select.def :

kfm, stages/kfm.def

Ici, kfm = nom du dossier contenant les fichiers de Kung-Fu Man = nom du fichier DEF dans le dossier KFM/. Ne vous souciez pas pour le moment de ce qu’il y a après le nom du personnage. Enregistrez le fichier select.def, et lancez Mugen : votre personnage doit maintenant apparaître dans la grille de sélection !

Attention ! Notez que dans le Mugen de base, vous ne pouvez mettre que 10 personnages ! Si vous en mettez davantage, tous les personnages inscrits à partir de la 11ème position n’apparaîtront pas.

4. Conclusion

Bon, c’était un peu long, mais surtout parce qu’il y avait des petits détails à éclaircir avec les méthodes d’extraction. En pratique, insérer un personnage demande quelques secondes seulement !

Retenez surtout cette règle de base :

Nom inscrit dans le select.def =

Nom du dossier du personnage =

Nom du fichier DEF du personnage

Si vous respectez cette règle à la lettre, vous n’aurez pas de souci pour ajouter des personnages.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connexion »