Avant d’aller plus loin dans les installations de composants, et maintenant que vous savez utiliser l’essentiel, à savoir, les personnages, on va pouvoir s’arrêter un court instant sur les différents éléments que l’on peut inclure dans Mugen.

  • Personnages : Pas besoin de s’étendre, j’imagine… Appelés « chars » ou « characters » en anglais.
  • Stages : C’est le « nom » officiel qu’on donne aux décors (on utilise parfois le terme « background » (abrégé BG), mais ça peut prêter à confusion dans certains cas). Ce sont les décors dans lesquels les personnages combattent.
  • Lifebar : Ce sont, littéralement, les « barres de vies ». Concrètement, ça inclut tout les éléments « système » à l’écran lors d’un combat : les barres matérialisant la vie des personnage, celles représentant leur « power », les animations de « KO », de « Round X, Fight ! », l’apparence du compteur de combo, etc. Abrégé parfois en LB.
  • Screenpack : C’est un peu la même chose, mais cette fois hors combat. Concrètement, ça revient à dire qu’un screenpack (pack d’écran, en français) est l’interface graphique du jeu : apparence du menu principal, du menu option, de l’écran de sélection des personnages et de l’écran « versus ». Par extension, un screenpack se voulant une interface graphique, ce terme englobe souvent les lifebars associés à ces écrans. Notez aussi que le screenpack règle aussi un certain nombre de paramètres de jeu, tout comme les lifebars, d’ailleurs. Abrégé en SP.
  • Motif : C’est le terme officiel pour le sens « étendu » du mot screenpack. Donc Motif = screenpack au sens strict + lifebar. Néanmoins, ce terme est très peu utilisé
  • Storyboard : Les storyboards sont des scènes cinématographiques qui sont jouées à certains moment précis du jeu. On en distingue 7 :
    • Logo : jouée au lancement du jeu,
    • Intro de jeu : jouée juste après le logo, avant d’arriver au menu principal
    • Fin de jeu : jouée après que le joueur a terminé un mode Arcade, s’il n’y a pas de Fin de personnage,
    • Crédits : jouée après le storyboard Fin de jeu,
    • Game Over : jouée lorsque le joueur a perdu un combat en mode Arcade et ne continue pas,
    • Intro de personnage : jouée au début du mode Arcade, avant le premier combat,
    • Fin de personnage : jouée après que le joueur a terminé un mode Arcade,

    Tous les storyboards sont facultatifs dans Mugen. On les abrège en « SB ».

Chacun de ces éléments se décompose parfois en « sous-composants ». Par exemple, les personnages peuvent avoir (pour ceux créés pour des anciennes versions de Mugen) des palettes proposées séparément, les lifebars peuvent avoir des jeux de « sparks » alternatifs, etc. (pour information, les « sparks » sont des éclats de lumière qui surviennent par exemple lors d’un coup, et matérialisent ainsi l’impact).

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connexion »